Budapest

Partir étudier à Budapest : la sélection des meilleures universités de la capitale hongroise

Vous avez pour projet d'étudier dans une ville européenne où il fait bon vivre ? Avez-vous pensé à vivre à Budapest ? La capitale hongroise, située au centre de l'Europe pourrait être votre choix de destination pour vos études. Vous la connaissez déjà peut-être à travers son festival du Sziget, plus grand rassemblement musical en Europe, qui a lieu tous les étés sur l'île de la Liberté ou encore pour ses nombreux bains comme les thermes de Széchenyi. Budapest, aussi appelée la perle du Danube, est une ville culturelle possédant une histoire riche et mouvementée qui a façonné son architecture. 

D'un point de vue plus pratique, le coût de la vie en Hongrie, peu élevé, vous motivera peut-être à sauter le pas : les logements sont abordables à Budapest, tout comme les transports en commun. Vous pourrez également sortir en ville sans avoir besoin de casser votre tirelire. Enfin, il existe une communauté française importante sur place. Le registre des Français de l'étranger recense plus de 2500 Français établis sur le territoire, dont une grande partie dans la capitale. Vous ne vous sentirez donc pas seul et pourrez, au besoin, rencontrer d'autres expatriés en Hongrie


Et qu'en est-il de la qualité de l'enseignement supérieur à Budapest ? Expat.com vous livre une sélection des meilleures universités et écoles se trouvant à Budapest et bénéficiant d'une renommée en Europe et dans le monde.

Les universités hongroises, en majorité situées à Budapest, attirent de nouveaux étudiants internationaux grâce à des programmes enseignés en langues étrangères. Ainsi les étudiants européens et internationaux viennent à Budapest pour effectuer des échanges universitaires sur un semestre, voire même plusieurs années. Selon l'enquête 2016 du site Uniplaces, Budapest est la 8ème ville favorite des étudiants Erasmus.

Il faut savoir que les études en Hongrie se divisent selon trois niveaux : alapképzés pour le programme Bachelor, mesterképzés pour le Master et le doktori képzés pour le Doctorat. Dans l'ordre, ils se déroulent sur trois ou quatre ans, un ou deux ans et trois ans pour le doctorat.

 

Eötvös Lorànd : la plus ancienne université de Hongrie

Fondée en 1635 et baptisée en 1950 sous le nom d'un physicien hongrois, Eötvös Lorànd, cette institution catholique était centrée à l'origine sur la théologie et la philosophie. Aujourd'hui, elle s'est modernisée et jouit d'un tout nouveau campus construit sur les rives du Danube et dédié aux sciences de la nature et aux sciences sociales. Elle compte 8 facultés et couvre de nombreux domaines comme le droit et l'administration, l'informatique, la psychologie ou encore les sciences sociales. Selon The World University Ranking elle fait partie des 5 meilleures universités de Hongrie au coude à coude avec l'université de Szeged dans le Sud du pays et celle de Debrecen plus à l'Est.

 

Un standard de haute qualité dans le point de mire de l'université de Cornivus 

L'université de Cornivus est une institution internationale reconnue pour sa recherche et la qualité de son enseignement. Ses trois  piliers sont l'agriculture, la sylviculture et l'économie. Elle comprend 7 facultés et environ 17 000 étudiants qui chaque année peuvent suivre des cours de commerce, d'horticulture ou bien d'architecture paysagiste. Toutefois, pour les étudiants étrangers qui choisissent de faire un Bachelor, un Master ou bien un Doctorat dispensé en langues étrangères (français, anglais et allemand), les spécialités concernent plus précisément la partie économie avec du management, du marketing, de la sociologie ou encore des cours de relations internationales.

Elle bénéficie aujourd'hui d'une très bonne dynamique et souhaite atteindre les plus haut standards  de qualité en matière d'enseignement dans l'éducation européenne. Pour cela, elle renforce sa coopération avec des instituts de recherche en effectuant des projets de développement.

 

La Budapest Business School (BGE) : une fusion de trois grandes facultés

Résultat de la restructuration du système d'études supérieures hongrois, cette école de commerce a été formée en 2000 grâce à la fusion de trois facultés dans les secteurs de l'hôtellerie et du tourisme, du management international et de la finance. Depuis, elle accueille plus de 20 000 étudiants chaque année et elle est partenaire d'environ 200 autres universités ou écoles de commerce.



L'université polytechnique et économique de Budapest pour les sciences mathématiques et ses programmes internationaux

Elle a réussi à s'imposer comme une des meilleures universités de Hongrie dans le secteur de la recherche et surtout elle s'est fait connaître dans le monde grâce à ses études et résultats scientifiques. Son corps professoral qualifié vient consolider cette position de leader dans ce domaine, précisément les mathématiques. De même, comme l'université de Cornivus, ses programmes sont dispensés en différentes langues: hongrois, anglais, allemand, français et russe.

 

L'université d'Europe centrale (CEU) ouverte sur le monde

La CEU offre des programmes de doctorat en sciences sociales et humaines, en droit, en gestion ou encore en politiques publiques. Son corps professoral multiculturel lui confère un atout majeur ; ses enseignants sont en effet issus de 130 pays. Cela permet d'attirer des étudiants de différentes nationalités et de pouvoir les faire échanger sur des sujets d'actualité et de société avec plus d'ouverture. D'après The World University Rankings, les étudiants internationaux représentent plus de 77% du nombre d'élèves dans cette université, ce qui lui fait gagner énormément de points pour sa dimension internationale et la place en 16ème position du classement 2017 des universités issues des pays considérés comme émergents et des BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud).

Elle est accréditée aux États-unis et en Hongrie et elle compte parmi les 50 meilleurs établissements du monde en sciences politiques selon le classement QS World University Rankings.

Son but est de promouvoir «la bonne gouvernance, le développement durable et la transformation sociale» et ce depuis sa fondation en 1991 par l'américain d'origine hongroise George Soros peu après la chute du communisme en Europe.

Toutefois, l'université est menacée depuis peu par la législation hongroise, qui souhaite priver de licence les établissements étrangers qui ne possèdent pas de campus dans leurs pays d'origine, ce qui est le cas de la CEU. Cette mesure, lancée par le premier ministre Viktor Orban, a suscité une vague de défiance de la part des étudiants, du personnel de l'université ainsi que d'autres manifestants. Ce soutien à l'université s'est concrétisé par une marche organisée le 9 avril à Budapest. De même, selon l'information relayée par le Monde Europe, plus de 900 universités et 18 Prix Nobel ont rejoint le mouvement en signant une pétition contre le projet de loi.

 

L'innovation et le digital : les piliers de l'EIT Digital de Budapest 

L'EIT Digital de Budapest fait partie de l'institut européen d'innovation et de technologie. Il s'agit en fait d'un consortium de deux universités locales précédemment mentionnées: l'université d'Eötvös Lorànd et l'université polytechnique et économique de Budapest avec leurs partenaires industriels comme Ericsson Hungary ou Cisco System Hungary. Avec des programmes de Master et de doctorat axés sur l'innovation et l'entrepreneuriat, cette coopération vient apporter un nouvel élan à l'enseignement supérieur en Hongrie et permet aux étudiants de se spécialiser dans des secteurs d'avenir. La mission de l'EIT est de favoriser l'innovation technologique et digitale afin de contribuer à la croissance économique européenne et à l'amélioration de la qualité de vie en Europe. Cet objectif se concrétise à travers différents partenariats avec certaines des 130 meilleures entreprises européennes, des start-ups, des petites et moyennes entreprises comme E-Group, des universités et des instituts de recherche. Ce projet a notamment vu le jour car il y a depuis 2013, selon l'article «About The Hungarian Startup Ecosystem» de la Digital Factory, un développement de start-ups et de petites et moyennes entreprises qui ont un potentiel en matière d'innovation et de technologie.

 

 
Budapest

BUDAPEST - Une destination pour tous

Ces dernières années, la capitale hongroise a gagné en popularité auprès des touristes internationaux. Et quel que soit le type de voyageur que vous…
Une internationale

Une rentrée littéraire marquée par le retour du grand roman familial

La rentrée littéraire, qui débute cette semaine forte de 581 romans, est marquée par le retour du grand roman familial. L'Algérie et le passé colonial de la France, le racisme et les questions d'identité, la dégradation de l'environnement comptent parmi les autres thèmes dominants d'une rentrée littéraire plus foisonnante que l'an dernier (560 livres avaient été publiés) alors que le marché de l'édition déprime depuis le début de l'année.
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

Un pâtissier français détenu en Chine depuis cinq mois

Un pâtissier français, employé à Shanghaï d'une chaîne de boulangeries fermée pour raisons sanitaires, est en détention depuis cinq mois en Chine, a révélé sa famille qui a lancé une pétition pour sa libération, une situation que le Quai d'Orsay suit "avec la plus grande attention".
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 
Magazine