XAVIER DE LAUZANNE, REALISATEUR DES "PEPITES" - "Nous avons tous un rêve à réaliser"

Le rêve, c’est celui des enfants des rues vivant la pauvreté et la violence au quotidien sur la grande décharge de Phnom Penh. Rêve de s’ouvrir un avenir différent. Rêve devenu réalité pour 10000 enfants; depuis qu’un autre rêveur, Christian des Palières, avec sa femme Marie-France, s’est engagé en 1997 dans « POUR UN SOURIRE D’ENFANTS ». Témoin privilégié depuis 2000 du travail formidable accompli par les intéressés, Xavier de Lauzanne a réalisé avec LES PEPITES un film témoignage extrêmement émouvant, dont il commente la genèse dans cet entretien.

Les Pépites - Pour un Sourire d'Enfant« Nous avons tous un rêve à réaliser » figure en exergue du dossier de presse du film Les Pépites. Le film a été projeté en première à Singapour à l’Alliance Française le samedi 11 mars en ouverture du festival de la francophonie. Une seconde séance de projection est prévue le dimanche 19 mars à 19:00 .

lepetitjournal.com : Votre parcours de cinéaste n’a rien de banal car vous vous êtes, paraît-il, formé sur le tard après un parcours dans le domaine de l’hôtellerie

Xavier de Lauzanne - C’est vrai j’ai commencé avec une formation dans une école hôtelière et un BTS hôtellerie. J’ai travaillé pendant plusieurs années dans la formation hôtelière. C‘est dans ce cadre que je suis parti en Martinique et au Vietnam pendant 3 ans, puis que j’ai fait des études de faisabilité pour une ONG à Hô Chi Minh et à Phnom Penh, avant de partir, en 2000, pendant 3 ans, à Hanoi pour un projet d’école. C’est comme ça que j’ai rencontré Christian et Marie-France des Palières.

Dans quelles circonstances avez-vous commencé à faire du cinéma ?

Depuis longtemps j’étais passionné par le cinéma. J’ai proposé de faire un film de communication pour l’association « Pour un Sourire d’Enfant » (PSE). Ensuite j’ai créé avec un ami ma propre société de production qui réalise des films institutionnels et des documentaires. En 2003, j’ai réalisé un documentaire de 52 mn pour PSE. En 2007, j’ai proposé à Christian des Palières de revenir sur l’histoire de « Pour un sourire d’Enfant » dans le cadre cette fois d’un long métrage : LES PEPITES.

Le projet a donc été très long

Plutôt qu’un long projet, je parlerais d’un long parcours. J’ai fait la connaissance de Christian des Palières en 2000. Nous sommes devenus amis. J’ai assisté, pratiquement depuis les débuts à toutes les étapes du développement de « Pour un souvenir d’enfant ». >>  Lire la suite sur notre édition de Singapour

 
Une internationale

Une rentrée littéraire marquée par le retour du grand roman familial

La rentrée littéraire, qui débute cette semaine forte de 581 romans, est marquée par le retour du grand roman familial. L'Algérie et le passé colonial de la France, le racisme et les questions d'identité, la dégradation de l'environnement comptent parmi les autres thèmes dominants d'une rentrée littéraire plus foisonnante que l'an dernier (560 livres avaient été publiés) alors que le marché de l'édition déprime depuis le début de l'année.
 Bleu Blanc Box
Actu internationale
Expat
Expat - Emploi

Un pâtissier français détenu en Chine depuis cinq mois

Un pâtissier français, employé à Shanghaï d'une chaîne de boulangeries fermée pour raisons sanitaires, est en détention depuis cinq mois en Chine, a révélé sa famille qui a lancé une pétition pour sa libération, une situation que le Quai d'Orsay suit "avec la plus grande attention".
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 
Magazine
En direct de nos éditions locales